Fumer tue. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.


Cliquez logo pour Retour
DNF attaque les Clubs Cigares.
L'abus de procédure est dangereux pour la crédibilité.
Cliquez ce lien pour lire les détails

Participez à la contestation
des procédures judiciaire à l'encontre des clubs et magazines cigare

Sélectionnez le texte de la lettre puis faites-en un "copier/coller" sur la page :
"Ecrire au Président" du site officielle de l'Elysée (cliquez ce lien)



Cher Monsieur le Président de la République,
Cher Nicolas Sarkozy,

Permettez-moi par la présente d'attirer votre attention sur les procédures judiciaires intentées depuis quelques mois par une association de protection des non-fumeurs intitulée Les Droits des Non-Fumeurs (DNF) contre les clubs d'amateurs de cigares et la presse qui leur est dédiée. Vous savez pour être amateur de cigares vous-même que le cigare est un luxueux produit de bouche et un plaisir calme, non addictif, qui se savoure seul ou en cercles restreints d'amateurs au même titre que la grande cuisine ou les grands vins. Ses terroirs, sa facture et son goût font l'objet des connaissances et échanges entre amateurs. Auprès des mets et des vins, le cigare a trouvé depuis le XIXe siècle sa place dans cette culture gastronomique qui innerve la culture française. Au début du XXe siècle, le Ministre de l'Intérieur et Président du Conseil Georges Clemenceau a même donné son nom à une vitole. Aussi peut-on s'interroger sur l'effet d'un décret édicté en 2006 sans consultation de l'Assemblée, qui nie les liens intimes de la gastronomie et du cigare, au lieu d'imposer aux établissements le choix d'être fumeurs ou non-fumeurs ou de disposer d'une partition réelle et efficace de l'espace…
Aujourd'hui, la revue trimestrielle Cigare & Sensations, entièrement dédiée aux plaisirs de la dégustation des cigares, des vins et des mets, est citée en justice par l'association DNF au motif de "propagande en faveur du tabac". Sans préjuger de la décision des juges, il me paraît aussi difficile pour une telle revue de ne pas parler de cigares que ridicule de lui en faire grief puisque le cigare constitue l'un de ses thèmes majeurs. Cette revue est un magazine d'information et de loisirs sur le cigare, les vins et la cuisine, qui s'adresse à des amateurs avertis et qui par son esthétique et son contenu participe activement à la culture contemporaine du goût. Tenter au nom de la protection des non-fumeurs de la censurer ou de la pénaliser financièrement me paraît outrepasser les exigences d'une juste et efficace politique de lutte contre le tabagisme ainsi que nier le droit des consommateurs d'être informés sur un produit en vente libre.
Reconnue d'utilité publique, l'association DNF ne devrait-elle pas consacrer les budgets que lui attribuent les pouvoirs publics à des actions participant réellement à la lutte contre les méfaits du tabagisme plutôt qu'à une chasse aux sorcières visant la communauté des fumeurs de cigares, lesquels respectent les autres, savourent leurs cigares entre eux et ne font nul prosélytisme ?
Cher Président, je sollicite votre autorité pour juger de la démesure d'actions visant à interdire aux épicuriens leur information, leurs lectures et leurs plaisirs du goût, et inviter les acteurs de la lutte contre le tabagisme à ne pas se tromper d'objectif.
En vous remerciant de votre compréhension, veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, l'expression de mes salutations respectueuses.



Pour retrouver l'attaque que DNF porte au Club Cigares & Compagnie, cliquez ce lien

Haut de Page